Sauveur & Fils, Saison 2

Au numéro 12 de la rue des Murlins, à Orléans, vit Sauveur Saint-Yves, un psychologue antillais de 40 ans, 1,90 mètre pour 80 kilos.

Côté jardin, il mène sa vie privée avec son fils Lazare de 9 ans et il a quelque espoir de reconstruire une famille avec Louise Rocheteau et ses deux enfants, Paul (le meilleur ami de Lazare) et Alice.

Côté ville, Sauveur reçoit ses patients. Parmi eux : Ella Kuypens, 13 ans, qui se travestit en garçon et chante Sans contrefaçon de Mylène Farmer, devant son miroir ; Blandine Carré, 12 ans, qui se shoote aux bonbons Haribo et fait un tabac sur YouTube avec ses vidéos de poupées Pullip ; Gabin Poupard, 17 ans, qui est Elfe de la Nuit dans World of Warcraft et qui squatte le grenier de son psy dans le civil ; Samuel Cahen, 16 ans, qui ne se lave plus mais s’étonne de collectionner les râteaux avec les filles ; ou encore Alex et Charlie qui, comme leurs prénoms ne l’indiquent pas, sont deux jeunes femmes souhaitant avoir ensemble un bébé…

Décidément, les humains sont de drôles de gens.

Marie-Aude Murail

Éditions École des Loisirs, 2016

ISBN 9782211230865

313 p.

17 €


À partir de 12 ans


On retrouve avec plaisir les Saint-Yves père et fils, leurs proches, et les patients de Sauveur – certains déjà rencontrés dans la première saison de la saga, et quelques nouveaux.
On les retrouve surtout d’une manière très familière, comme des amis quittés quelques jours auparavant, et que l’on se réjouit de côtoyer à nouveau – en dépit des bizarreries ou des problèmes des uns et des autres.

Marie-Aude Murail a l’art et la manière de rendre attachants ses personnages, de les cerner avec finesse, dans leurs qualités comme dans leurs défauts, et de donner envie de les suivre quoi qu’il arrive.
Avec les « anciens » patients, on approfondit des sujets déjà entamés dans le premier tome : l’identité avec Ella (l’une de mes préférées, dois-je l’avouer, surtout que c’est une apprentie écrivaine !), l’hyperactivité avec Blandine, les difficultés de composer un couple et une famille avec Alex et Charlie…

Les nouveaux introduisent de nouveaux angles de réflexion sur la complexité de la nature humaine – tout comme les personnages principaux, dont la vie privée (thème majeur de cette deuxième saison) est également source de nombreux questionnements et problèmes.
Avec Samuel, par exemple, entre en scène le caractère de la mère possessive et castratrice. Madame Dumayet amène les problèmes de surmenage et de manque de confiance en soi. Ella ajoute à ses soucis le harcèlement scolaire…

De manière toujours aussi miraculeuse (mais il y a aussi beaucoup de talent ici), Marie-Aude Murail équilibre à la perfection drame et comédie – comme dans la vraie vie. Le gag récurrent des hamsters fait beaucoup de bien, tout comme l’apparition du personnage de Monsieur Jovanovic, vieux monsieur tellement indigne et brut de décoffrage qu’il en devient irrésistible.

Cette saison 2 de Sauveur & Fils confirme l’addiction exceptionnelle créée par cette série, dont j’attends de découvrir le troisième tome avec d’autant plus d’impatience qu’un teasing terriblement inquiétant se met en place au sujet de Gabin, l’ado en rupture d’école devenu membre par défaut de la famille Saint-Yves…

À suivre donc, très bientôt !


La page du blog consacrée à l’auteure : Marie-Aude Murail

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s