La trilogie Imagine d’Aaron Becker

Aaron Becker

Éditions Gautier-Languereau

Imagine (2014)
ISBN 9782013831574
42 p.
14 €

Voyage (2015)
ISBN 9782012202634
40 p.
14 €

Imagine encore (2016)
ISBN 9782013237567
40 p.
14 €


À partir de 3 ans


Une fillette qui s'ennuie chez elle s'empare d'un crayon rouge qui traîne par terre. Avec, elle dessine une porte sur le mur de sa chambre. Derrière la porte apparaît un vaste royaume imaginaire, menacé par un tyran gris qui déteste la couleur et la magie…

Ainsi commence Imagine, le premier livre d’Aaron Becker.

Un album absolument merveilleux, sans texte ni dialogue, dans lequel c’est au lecteur de (se) raconter l’histoire.

Au cours de ses aventures, la jeune héroïne rencontre un phénix violet, puis son créateur, un petit garçon de son âge qui possède lui aussi un crayon magique.
Les deux enfants deviennent amis et, dans les deux albums suivants, c’est ensemble qu’ils défendent le royaume imaginaire de la menace qui pèse sur lui.

Dans les trois albums, le principe est le même : les enfants pénètrent dans le royaume, qu’ils découvrent en grand péril. Ils doivent alors aider le Roi Orange à défendre son royaume.

Leurs armes : leur imagination sans limite, et leurs crayons magiques. Dès qu’ils dessinent quelque chose, l’objet ou l’animal en question prend vie, leur permettant d’échapper à un danger ou de repousser les méchants.

Puisqu’il n’y a aucun texte, tout repose sur le dessin.
Et c’est là que ces albums sont fantastiques : Aaron Becker crée des univers fabuleux, nous envoie dans les airs, nous fait plonger dans la mer accrochés aux tentacules d’un calamar géant, grimper sur les montagnes grâce à une énorme libellule, chevaucher à dos de rhinocéros…

Tout est riche en couleurs, en inventions, en imaginaire.

Avec cette trilogie, Aaron Becker affirme la toute-puissance de l’imagination contre ceux qui voudraient la mettre en cage pour faire régner leur terreur aveugle.

Il proclame aussi sa confiance absolue en ses jeunes lecteurs en leur laissant les commandes de l’histoire, et mettre leurs propres mots, leurs propres rêves, leurs propres peurs sur ses dessins.

Imagine, Voyage et Imagine encore sont trois formidables invitations au voyage.
Trois appels à la créativité, à l’amitié et à la solidarité – car on n’est jamais trop nombreux à lutter contre ceux qui voudraient faire taire les inventeurs de mondes fantastiques.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s